Lettre à Code Name

Chantenay-Villedieu, le 30 décembre 2020

Monsieur le Directeur des jeux Iello,

Je ne vous souhaite pas un joyeux noël car vous avez gâché le mien avec votre jeu intitulé « Code name ». Après avoir testé ce « jeu » il y a quelques mois lors d’une partie fliquée par une néo-punk à chien à dread libanaise accro à l’ordre et allergique à la triche, j’ai tout de même décidé de demander au père noël de m’offrir votre jeu.

Semble-t-il qu’avoir détrôné le « blanc manger coco » de son piédestal vous a refilé le boulard et vous autorise à vous laisser aller dans le champ du n’importe quoi ou fleurit votre jeu qui s’apparente plus à de l’excrément de charolaise qu’à un coquelicot. J’abuse certainement un peu après avoir aussi abusé du pinard mais vous voyez l’idée.

Vous allez me dire, grâce à code name, on n’est plus obligés de se farcir à chaque soirée jeu les blagues pseudo-irrévérencieuses de gens qui n’arrivent à faire des vannes que si on les écrit pour eux.  Pour cela merci. Pour le reste, pas merci du tout.

De passage à Chantenay-Villedieu pour passer les fêtes de fin d’année au sein de ma belle-famille, et poussé par l’ivresse en bave prodiguée par les babines de Rubie, le nouveau beauceron au cul dodelinant de la famille, je sorti votre jeu pour nous détendre ensemble beau-papa, Belle maman, Tati Bidoche et donc la perruche, ma petite copine.  

Seulement voilà, beaucoup d’éléments sont restés dans l’incompréhension. Déjà pourquoi mettre des ronds au milieu haut de vos cartes ? Ça donne envie juste envie d’aller cherche la perforeuse.

D’autre part, penser à mettre les mots dans les deux sens sur vos cartes c’est pas con. Par contre l’écrire une fois en gros et l’autre en petit, ça c’est con. C’est pas parce que j’ai 21 ans de moins que belle-maman que je vois mieux qu’elle. Autre remarque : que fait-on avec les gens qui jouent à droite et à gauche ? Ils n’ont pas le droit de voir les mots eux ? Aussi pour vos prochaines cartes, merci donc de mettre quatre mots, dans les quatre sens et tous en gros.

Autre paradoxe et non des moindre : vous nous foutez 8 cartes rouge et 8 cartes bleu pour une carte bicolore. Au prix de la boite vous auriez pu nous mettre 9 cartes de part et d’autre, ça ne mange pas tant de carton que ça. Et si vos arguments sont écologiques pourquoi, dans ce cas, nous foutre un kilo de sachets plastique pour les cartes ? Les tortues vous disent merci (Sachez au passage qu’elle digèrent bien le carton d’après le Lancet).

Bref, d’incompréhension en incompréhension, de défaites en survet’, je n’ai pas passé un bon moment. On voit que vous n’êtes pas étudiant et que vous n’avez pas d’examens en janvier vous. Vous ne devez pas avoir de gros problèmes vous.

Aussi, je voulais savoir ce que vous comptiez faire pour réparer cette incartade ?

Comme je ne me sens pas d’humeur procédurière, je pourrais me contenter de quelques goodies à l’effigie de votre marque.

Bien à vous,

Tristan MAUSURGA

PS : Un consommateur est-il un con qui somatise ?

PS 2 : Dans votre jeu « mystères », toutes les cartes indices ont une couleur distincte sur chaque face sauf la carte loisir qui est grise des deux côtés, pourquoi ?

PS 3 : Oui j’ai un gros budget Iello alors une compensation financière serait la moindre des choses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s