Déclarations d’amour

Belle princesse,

Après vous avoir vu danser, je voudrais bien vous

Voir m’accorder une oreille attentive afin de

Prendre, sans plus tarder et où bon vous semblera,

Le temps de vous exposer mes sentiments à votre égard qui volettent

dans tous les sens. Car en effet, Je sens grossir en moi cette lourde

tâche de vous avouer que c’est votre grâce qui me turlu-

pine. Ma foi, c’est incontrôlable. Aussi, je voudrais que vous me preniez par

la main, ma timidité m’empêchant de vous courtiser. Et malgré vos soupirants, je ne saurais faire

la queue pour vous montrer à quel point nous sommes faits l’un pour l’autre. A la vérité, je suis un

bien piètre parleur mais, tel le marsupial, je sais fouger un

bon coup. Et je voudrais tant que vous me donniez la chance de vous

le prouver derechef en m’accordant dès maintenant un

baiser. Tandis que je vous serais si reconnaissant de bien vouloir me laisser vous

aimer comme l’unique femme de ma vie que je sens poindre en vous. Car je dois le con-

fesser, avec force et conviction,

Ce coup de foudre ne restera pas sans lendemain, et je vous aimerai

Jusqu’à la fin des temps.

REPONSE DE LA PRINCESSE

Mon beau prince,

Quelle chance que la mienne car enfin je vais pouvoir me faire

belle pour un homme qui en vaille vraiment la peine. Car en vérité, de l’amour je peux vous pro-

mettre. Encore et encore. Je n’ose imaginer qu’un frein s’immisce entre nous. D’évidence, je suis

en train de tomber éperdument amoureuse de vous. En moi, je sens poindre cette douceur

chaude. C’est tout mon être, tout mon corps, qui frémisse à l’idée de vous sentir

Si proche de mes sentiments. Oui, je le sais : l’amour n’est que folie ! Mais encrée

en moi si profondément… Tant et si bien que c’est pour toujours que je voudrais avoir votre manche

princière autour de mes frêles épaules. Après tout, un coup de foudre n’est rien qu’une mise

en bouche. Mais soyez assuré que je ne compte pas m’arrêter là, car je voudrais aussi la prendre,

cette rencontre, comme une promesse de longévité, ne sentant pas en vous le genre d’homme qui agirait

par derrière. Cette histoire s’écrira dans les annales. Et ce soir, chez moi, vous allez me

faire le plaisir de venir prendre une tasse de thé et des muffins que je viens tout juste de

fourrer. Je vous laisserai alors volontiers me prouver que vous êtes un

Prince. Celui que j’attendais depuis si longtemps mais aussi et surtout un homme de

bon coup.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s